Le permis de conduire de catégorie B

Le permis B : le permis le plus commun en France

Le permis de conduire de catégorie B est le plus demandé par les candidats qui s’inscrivent en auto-école afin de pouvoir conduire un véhicule à moteur. Quelles sont les particularités de cette catégorie de permis de conduire ?


Quels sont les types de voitures pouvant être conduites avec le permis B ?

Lorsqu’il est question de document d’autorisation de conduite d’une voiture, la plupart pense immédiatement au permis B. C’est compréhensible puisque c’est la première catégorie de permis de conduire pour la conduite d’une voiture plaisir. Pour être plus précis, ce permis de conduire permet de conduire une voiture avec 9 places assises, siège du conducteur compris, et dont le poids total ne va pas au-delà de 3,5 tonnes.

Le permis B permet de conduire une voiture avec une remorque d’un poids total autorisé en charge n’allant pas au-delà de 750 kilos et dont la somme du poids du véhicule et de la remorque est inférieure ou égale à 3,5 tonnes.

Afin de conduire en toute légalité une voiture de moins de 3,5 tonnes attelée à une remorque de plus de 750 kilos avec le permis B et dont le poids de la remorque et de la voiture est compris entre 3,5 tonnes et 4,25 tonnes, il est nécessaire que « la mention additionnelle 96 » figure sur son permis de conduire de catégorie B. L’ajout de cette mention additionnelle 96 sur son permis B requiert une formation préalable de 7 heures incluant des formations théoriques et pratiques.


Quelles sont les démarches pour avoir son permis B ?

Pour avoir son permis de conduire de catégorie B, la démarche classique est de suivre des cours théoriques et pratiques dans une auto-école. Les cours théoriques concernent l’apprentissage des règles et lois relatives à la conduite d’un véhicule sur les voies publiques et aussi la prise de connaissances des sanctions dispensées en cas du non respect de ces règles établies. Les cours pratiques portent sur l’apprentissage de la conduite proprement dite d’un véhicule motorisé. Dans le cas du permis B, il est ici question d’une voiture à 9 places, siège du conducteur inclus.

Après la formation en auto-école, le candidat peut se présenter à l’examen. Dans ce cas précis, c’est l’auto-école elle-même qui dépose le dossier de chaque candidat à la préfecture. Les personnes souhaitant un permis B sans passer par une auto-école se présentent comme candidats libres. Elles sont tenues de déposer elles-mêmes leur dossier de candidature à l’examen du permis de conduire de catégorie B à la préfecture.

Chaque candidat passe l’examen du code de la route durant lequel des questions sur les comportements du conducteur sur les voies publiques, des questions sur les sanctions et sur les règles de conduite de véhicule vont lui être posées. Le jour de l’examen, il est indispensable de se munir d’une pièce d’identité. Chaque candidat obtient les résultats de l’examen du code 48 heures après l'épreuve et ce, par e-mail ou par voie postale.

Après la réussite à l’examen du code de la route, le candidat dispose d’un délai de 5 ans pour se présenter à l’examen pratique du permis de conduire. Il a droit à 5 essais pour la réussite à l’examen pratique et ce, dans les limites de ce même délai.

Depuis 2015, les résultats de l’examen pratique du permis de conduire sont accessibles en ligne en un délai de 48 heures. Les candidats qui ont réussi obtiennent ensuite un permis probatoire avec un cumul de 6 points avec un titre de jeune conducteur. Ils peuvent obtenir leur permis B avec un crédit de 12 points en un délai de 3 ans. Ce délai d’attente est de 2 ans pour ceux qui ont suivi la filière apprentissage anticipé de la conduite. Pour pouvoir bénéficier du permis de conduire avec un crédit de 12 points, le jeune conducteur ne doit toutefois pas commettre des infractions pouvant nuire à sa crédibilité durant cette période d’attente.


Est-il possible d’avoir son permis B avant 18 ans révolu ?

L’âge légal pour s’inscrire à l’examen en vue de l’obtention du permis B est de 18 ans. Néanmoins, il est possible de suivre des formations en vue de l’obtention du permis de cette catégorie à partir de 15 ans par l’apprentissage anticipé de la conduite.

La formation est assurée par un moniteur titulaire d’un permis B ancien de 5 ans minimum. L’élève suit alors une formation relative au code de la route et passe l’examen y afférent. Après, il suit une formation de conduite accompagnée. La distance à parcourir lors de cette formation pratique ne doit pas être en déca de 3 000 km.

Après cette formation pratique, l’élève est tenu de venir à 3 rendez-vous pédagogiques dont les dates et la fréquence sont fixées par le moniteur.

Après cette formation, le candidat peut se présenter à l’examen du permis de conduire à partir de 17 ans. S’il réussit cet examen, il peut conduire tout seul dès le premier jour où il atteint l’âge de la majorité.


Quelle est la durée de validité du Permis B ?

Le permis de conduire B obtenu avant de 2013 est valide jusqu’en 2033. Si la personne a toutefois pris la décision d’échanger ce permis de conduire avec un permis sécurisé, la durée de validité est de 15 ans à compter de la date de délivrance de ce permis sécurisé.

Le permis de conduire obtenu à partir de 2013 est valide sur une période de 15 ans à compter de sa date de délivrance. Des changements peuvent toutefois survenir pendant cette période, notamment si le conducteur commet plusieurs infractions lui faisant perdre de nombreux points et qui amène à l’invalidation, le retrait ou l’annulation de son permis de conduire. Les problèmes de santé peuvent aussi être à l’origine de certains changements concernant cette période de validité.